Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 08:05
Mardi 9 mai : Un homme d'exception (2001)

Titre original : A beautiful mind

Réalisation : Ron Howard

Date de sortie : 2001

Durée : 135 minutes

Acteurs principaux : Russel Crowe, Ed Harris, Christopher Plummer

Langue : VOSTFR

Informations complémentaires : Lauréat de l'Oscar du Meilleur Film ; du Meilleure Second Rôle féminin pour Jennifer Connelly ; du Meilleur Réalisateur pour Ron Howard et de la Meilleure adaptation pour Akiva Goldsman à la 74° Cérémonie des Oscar.

 

Synopsis :

 En 1947, étudiant les mathématiques à l'université de Princeton, John Forbes Nash Jr., un brillant élève, élabore sa théorie économique des jeux . Pour lui, les fluctuations des marchés financiers peuvent être calculées très précisément. Au début des années cinquante, ses travaux et son enseignement au Massachusetts Institute of Technology ne passent pas inaperçus et un représentant du Département de la Défense, William Parcher, se présente à lui pour lui proposer d'aider secrètement les États-Unis. La mission de John consiste à décrypter dans la presse les messages secrets d'espions russes, censés préparer un attentat nucléaire sur le territoire américain. Celui-ci y consacre rapidement tout son temps, et ce au détriment de sa vie de couple avec Alicia.

 

A propos du film :

Construit en quatre parties très découpées (Princeton / travail pour la Défense / l'hôpital psychiatrique / Princeton), le film a le mérite de ne pas respecter la structure classique hollywoodienne du récit. Il se permet de prendre son temps et de créer une exposition qui fait plus d'une heure. Durant toute cette première heure, on ne sait pas trop où l'on va (histoire d'amour ? histoire policière ?) et puis, arrive l’élément perturbateur qui nous permet de comprendre quels sont les enjeux du film. Cette progression peut déranger tant elle est inhabituelle, mais elle a le mérite de faire que l'on soit totalement avec le personnage principal quand le retournement a lieu, et que l'on comprenne « de l'intérieur » ce que représente la chute de son monde. Cette identification aurait été impossible avec une fin de premier acte se terminant à la première demi-heure…

 

A côté de cette originalité de construction, se trouve un portrait de personnage comme on n'en a rarement vu dans les films hollywoodiens. Il est d'abord d'une complexité rare : tout à la fois, enfantin, rêveur, pédant, naïf, orgueilleux, mais toujours sympathique. Russell Crowe dans le rôle réalise une étonnante prestation. Il faut avouer qu'un tel personnage est du pain béni pour n'importe quel comédien, un régal à jouer car contrairement à ce qu'on peut penser, si le comédien possède une certaine technique, ce genre de personnage est on ne peut plus facile à incarner. Il est en effet bien plus facile de faire naître une émotion d'un personnage expressionniste que de faire naître la même émotion avec un personnage intériorisé, « normal ». Seulement, Russell Crowe à l'inverse d'un comédien purement et uniquement technique s'il est à l'aise dans le minaudage nécessaire et voulu du script, est stupéfiant de charge émotionnelle dès qu'il cesse justement de minauder, dès qu'il se pose.

Mais surtout ce personnage et son histoire, même si elle finit par un happy-end, laisse un goût d'une profonde et désespérante amertume quand on voit ce que fut sa vie. Ce sentiment nostalgique est si rare dans le cinéma hollywoodien que l'on peut qu'être impressionné. ( d’après DVD-Toile )

 

Pistes pédagogiques :

EPI – sciences et arts plastiques.

Présentation sous forme d’une planche de BD d’un jeune savant ou d’un jeune inventeur, au choix des élèves. Ce choix est large : Louis Braille, Ada Lovelace, Graham Bell, Mark Zuckerberg, Boyan Slat…

 

PARCOURS AVENIR – socle : outils numériques pour échanger et communiquer

Réalisation de fiches « métiers scientifiques » réunies dans un dossier numérique.

Rendez-vous sur le site de l’ONISEP www.onisep.fr/ Ma-voie-scientifique, rubrique « Les Métiers »

 

FRANÇAIS 3ème – questionnement complémentaire « Progrès et rêves scientifiques »

Socle : utiliser l’écrit pour penser et pour apprendre. Analyses comparées de portraits réels et fictifs.

En littérature : Le Docteur Pascal d’Emile Zola et le docteur Claude Bernard.

En B.D. : M. Gotlib, Les Malheurs de Newton, Truc en vrac, © Dargaud, 1977, Le professeur Tournesol et le professeur Piccard

Au cinéma : voir le cycle « Expression mathématique »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by 3° oeil
commenter cet article

commentaires

Intro

  • : Troisième Oeil du LFT
  • Troisième Oeil du LFT
  • : échanges autour des goûts cinématographiques des uns et des autres
  • Contact

Recherche