Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 11:06

04.-Tears-of-the-Blacl-Tiger.jpg

RéalisationWisit Sasanatieng

Année de sortie : 2000

Durée : 1h37

Acteurs principaux : Chartchai Ngamsan, Suwinit Panjamawat, Stella Malucchi, Supakorn Kitsuwon

Pays : Thaïlande

Langue : Thaïlandais

Soutitres : Français

Détails sur le film:  Sorte de « western kitsch », le projet du réalisateur était de porter à l'écran une histoire proche de la tradition thaïe, mais sans faire un film ancien qui n'aurait pas intéressé le public. Il a donc travaillé une transposition originale, travaillant particulièrement le style de son film, privilégiant une ambiance théâtre pour les décors, des couleurs acidulées et irréelles, des effets à la limite du surréalisme pour certaines scènes d'action. Concernant les effets de couleur, ils ont été obtenus par une prise de vue en noir et blanc colorisée ensuite avec un procédé particulier, c'est le réalisateur Oxide Pang qui a supervisé ce processus.

De nombreuses chansons émaillent le film, ce sont des chansons des années 50 (époque du film) reproduites par des interprètes contemporains dans le style original.

Du fait de son originalité, trouver des producteurs pour ce film a été très long et difficile, il sera réalisé en deux temps.

Synopsis/Résumé : Dès son enfance, Dam, jeune paysan timide, est amoureux de Rumpoey, la fille d'un important personnage de la région. Au cours d'une promenade en bateau, il la défend contre les railleries d'une bande de garçons, Rumpoey manque de se noyer lors de cet épisode. Mais quand il la ramène chez elle, il se faire corriger par son propre père. Rumpoey fait le serment de n'aimer que Dam, mais leur différence de milieu social effraie Dam qui se résigne. Ils se perdent de vue et se retrouvent par hasard à l'université dix ans plus tard, une nouvelle fois il se retrouve pris dans une bagarre à cause de Rumpoey avec la même bande et est injustement renvoyé de l'université.

 

Revenu dans son village et pour défendre l'honneur de son père tué par des concurrents, il prend les armes et commence des représailles. Remarqué par Faï, le chef des bandits locaux, il entre, sous le non de Dam seua (Tigre noir), dans leur bande qui terrorise la région et combat la police dont le jeune chef fringant est justement le fiancé de Rumpoey dont le père est devenu gouverneur. Les deux amoureux vont se retrouver et Tigre Noir devra choisir entre suivre sa bande ou la trahir.

 

logo 3ème oeil

Repost 0
Published by 3° oeil - dans Un Autre Cinéma
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 13:28

03. aragami

RéalisationRyuhei Kitamura

Date de sortie : 27/03/2003

Durée : 1h10

Acteurs principaux : Takao Osawa, Masaya Kato, Kanae Uotani

Pays : Japon

Langue : Japonnais

Soutitres : Français

Détails sur le film:  Un producteur japonais du nom de Shinya Kawai a lancé un projet (Jam Filma) à deux réalisateurs de renom : Ryuhei Kitamura (Versus, Azumi, alive…) et yukihiko Tsutumi (Happily ever after, 20th centurey boys, Collage of our life….). L’objectif était de réaliser un film avec quelques contraintes : 7 jours de tournage, huis-clô et 2 acteurs principaux (possibilité d’un ou deux figurants), l’un des deux personnages principaux doit mourir.

 

Le Projet Duel, tel qu’il a été nommé a donné lieu à la production de ces deux films, 2LDK est celui de Tsutumi (que nous ne diffuserons pas pour des raisons pédagogiques… ) et Aragami est celui de Kitamura, programmé mardi.

 

Aragami : Deux samourais reviennent d’une bataille l’un presque mort, porté par l’autre. Il sont accueillis dans un temple. L’occupant solitaire de ce temple leur offre le gîte. Le lendemain, ils ne sont plus que deux, le plus amoché des deux samourais ayant disparu. S’engage alors une discussion entre l’hôte et son invité, une forte tension psychologique émane de ces échanges qui se termineront inéluctablement par la voix du sabre.

 

Références : Aragami serait un démon de la guerre habité par l’âme du plus grand samourais de tous les temps : Myamoto Musashi, qui vécu au seizième siècle et dont l’aura inspirera un nombre incalculables d’estampes, peintures, Pièces de théâtre, livres ainsi que des mangas et des animes.

 

Pour plus d’information sur Musashi, voici un lien wikipedia plutôt bien fait :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Miyamoto_Musashi


logo 3ème oeil

Repost 0
Published by 3° oeil - dans Un Autre Cinéma
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 16:35

02.-wrong.jpg

Réalisation Quentin Dupieux (aussi connu en tant que musicien Electro sous le nom de Mr. Oizo)

Date de sortie : 05/09/2012

Durée : 1h34

Acteurs principaux : Jack Piotnick, Eric Judor, alexis Dziena, Steve Little, William Fichtner

Pays : France/USA

Langue : Anglais

Soutitres : Français

Détails sur le film Wrong est une comédie indépendante dans laquelle l’absurde est roi. Dolph est un type qui vit dans le déni de sa perte d’emploi. Sa vie est austère et monotone. Un matin, son chien, Paul, disparaît. « Le mystérieux Master Chang pourrait en être la cause. Le détective Ronnie, la solution. Emma, la vendeuse de pizzas, serait un remède, et son jardinier, une diversion? Ou le contraire. Car Paul est parti, et Dolph a perdu la tête » (AlloCiné)

Wrong, ou « comment filmer une dépression nerveuse de l’intérieur du malade ?» est un film original, frais, simple et nihiliste. Une démarche artistique pure émane de cette production que, nous l’espérons, vous apprécierez.


logo 3ème oeil

Repost 0
Published by 3° oeil - dans Un Autre Cinéma
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 00:32

tokyo_godfathers1.jpg

Film: Tōkyō Goddofāzāzu (Tokyo GodFathers)

Pays : Japon
réalisateur: Satoshi Kon 
Date: 2003
Durée: 1h32
Langue: Japonais
Sous-titres : Français 
Genre: Animation, Aventure, Drame, Comédie.
Musique: Moonrides, Keiishi Suzuki

Résumé :

Gin, un homme ruiné, Hana, un travesti versant volontiers dans le sentimental et Miyuki, une adolescente fugueuse, vivent dans la rue. Un soir de Noël à Tokyo, les trois sans abris trouvent un bébé au milieu des ordures et une clé de consigne de gare dans son couffin. Ils décident alors de retrouver la mère du nouveau-né, qu'ils appellent Kiyoko « enfant pur » en attendant. Commence pour eux une formidable aventure qui, par un incroyable concours de circonstances, les confrontera en six jours à leurs passés respectifs.
Un conte de Noël atypique par une l'un des maîtres du cinéma d'animation.

logo 3ème oeil
Repost 0
Published by 3° oeil - dans Un Autre Cinéma
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 08:36

 

Rumba.jpg

Film: Rumba

Pays : Belgique, France
réalisateur: Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy
Date: 2008
Durée: 1h17
Acteurs principaux : Dominique Abel, Fiona Gordon, Philippe Martz, Bruno Romy
Langue: Français
Genre: Comédie.
Musique: Dominique Abel, Fiona gordon

Résumé :

Dom et Fiona forment un couple d’instituteurs heureux. Ils mènent une petite vie bien réglée entre l'école et leur passion commune : la Rumba. Un accident de voiture vient un jour perturber cet équilibre. Le couple surmontera alors les épreuves avec force. Leur esprit positif et enthousiaste viendra désamorcer la déprime et démontrer que les épreuves de la vie peuvent ne pas être une fatalité.

Rumba est un film inhabituel, quasiment muet et esthétique où les couleurs sont mises en exergue. Chaque scène est un tableau et la communication entre les acteurs, essentiellement non verbale, crée une atmosphère originale. Le jeu d'acteurs est exceptionnel dans cette mini production (1h17) et leur dimension comique donne au tout une forme de légèreté qui colle parfaitement aux intentions des réalisateurs.

Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy sont une équipe soudée où la complicité règne. Ils sont habituées de ces films conceptuels et savent créer un univers unique qui reflète leur identité artistique. Film recommandé : "L'iceberg".

logo 3ème oeil
Repost 0
Published by 3° oeil - dans Un Autre Cinéma
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 16:52

1935-GHOST-DOG-THE-WAY-OF-THE-SAMURAI-pp-1935.jpg

réalisateur: Jim Jarmusch (France, Allemagne, USA, Japon)
Date: 1999
Durée: 1h54
Avec Forrest Whitaker, Issaac de Bankolé, John Tormey, .
Langue: anglais/Français
Genre: Action/Crime/Drame.
Musique: The RZA (Wu Tang Clan).

Résumé :
Ghost Dog, un tueur à gages Afro-Américain, est un être mystérieux qui vit sur les toits, au milieu de ses pigeons. Sa philosophie de vie et d'action repose sur le Hagakure, livre ancien qui régit le code du Samouraï. Il se lie d'amitié avec un marchand de glace d'origine africaine, la barrière de la langue ne les empêche pas de se comprendre, presque spirituellement. Il finit recherché par la mafia qui veut sa peau coûte que coûte. 

Ce film est particulier grâce notamment à l'atmosphère musicale créée par The RZA, producteur génial et membre fondateur du Wu Tang Clan, groupe de Hip Hop New Yorkais qui a construit tout son univers autour de références chinoises et japonaises. Le son, les citations du Hagakure qui guident les pas de Ghost Dog, les plans de caméras exceptionnels de Jarmusch créent une unité sans failles et font de ce film inclassable une référence incontournable du cinéma.
Repost 0
Published by 3° oeil - dans Un Autre Cinéma
commenter cet article

Intro

  • : Troisième Oeil du LFT
  • Troisième Oeil du LFT
  • : échanges autour des goûts cinématographiques des uns et des autres
  • Contact

Recherche